Réservé aux abonnés 8

«Manger des insectes... oh non!»

Avec sa maman, responsable du zoo de Bel-Air, Dylan Quiquerrez concocte des mets à base de vers, criquets et grillons. Mais pour l’heure, cet aliment reste inmangeable pour beaucoup.

27 mai 2017, 00:14
Dégustation d'insectes au zoo Bel-Air.

LE LANDERON 25/05/2017
Photo: Christian Galley

«C’est bon finalement, ça a un goût de chips!», s’exclame Katy, 12 ans, qui vient à peine de savourer un ver de farine arôme salsa après avoir longuement hésité.

Si l’adolescente s’est laissé convaincre, beaucoup ont refusé de goûter aux mignardises à base d’insectes préparées avec soin, jeudi, par Dylan Quiquerez. Féru de petites bestioles, le jeune homme de 18 ans est à l’origine des menus entomophages concoctés au restaurant Kashka Amani, dans le domaine de Bel-Air, sur les hauts du Landeron.

Depuis début mai, la commercialisation de trois espèces, ver de farine, criquet domestique et grillon...