Le centre-ville entame sa mue

La Ville lance des travaux qui dureront jusqu'en 2010. Tout a été fait pour réduire les nuisances. A la fin de cet exercice de haute voltige, une zone piétonne flambant neuve La zone piétonne du chef-lieu va faire peau neuve. Le premier coup de pioche sera donné dans moins d'un mois. Le chantier s'étalera sur un lustre. Le principal souci des autorités, a expliqué en substance le conseiller communal Antoine Grandjean hier en conférence de presse, a été de minimiser autant que possible l'impact négatif de ces travaux. La ville souffrira durant cinq ans. Mais comme on sait, il faut souffrir pour être belle. En 2010, Neuchâtel bénéficiera d'une zone piétonne entièrement relookée.

08 févr. 2006, 12:00

La décision d'entreprendre ces travaux ne résulte pas d'une lubie pharaonesque, mais correspond à un ensemble de nécessités techniques. De nombreuses installations en sous-sol sont en effet en bout de course. Il s'agit en premier lieu de remplacer tout le réseau électrique moyenne tension. Les fouilles que nécessite son remplacement seront mises à profit pour revoir l'ensemble de l'infrastructure souterraine. Avec à la clé de substantielles améliorations. Ainsi, les propriétaires qui le désirent pourront faire raccorder leurs immeubles au gaz à un coût moindre que s'il avait fallu répondre spécialement à une telle demande.

Eclairage revu

Des conduites permettant le passage de la fibre optique seront posées. Des points de raccordement électrique seront aménagés dans les endroits qui accueillent régulièrement des manifestations en plein air. Dans la foulée, le réseau câblé de Vidéo 2000 sera remplacé.

A la surface, la totalité du revêtement sera remise à neuf. Et, aspect sans doute le plus important pour les commerçants et les usagers, la zone piétonne deviendra plus accueillante, grâce à l'amélioration de son mobilier urbain. Sur le plan esthétique, le changement le plus visible sera sans doute l'effort porté sur un nouvel éclairage, qui mettra en valeur les immeubles remarquables.

Un chantier d'une telle complexité a nécessité et nécessitera encore d'énormes efforts de coordination. Le secteur concerné a été divisé en cinq secteurs, entrepris chacun à son tour durant les cinq ans que dureront les travaux. Toute une série de procédures ont été mises en place pour minimiser autant que possible leur impact négatif.

Afin de perturber le moins possible la vie quotidienne des commerçants, des habitants et des passants et d'assurer la sécurité des gens et des biens dans cette zone très fréquentée, une organisation très précise a été prévue.

Les fouilles seront systématiquement recouvertes chaque soir, pour éviter les chutes malencontreuses, même de la part «de ceux qui ont largement dépassé le 0,5 pour mille», a plaisanté Antoine Grandjean. Les gravats seront aussi stockés dans des lieux adéquats.

Les horaires ont aussi été calculés en fonction de l'usage des lieux. Les travaux lourds et bruyants auront lieu à des heures où ils dérangent le moins. Une partie de l'horaire de travail sera en compensation effectuée en soirée, jusqu'à 22 heures. Pour le ramassage des ordures, de nouvelles zones de dépôt ont été définies, ainsi que pour le chargement et le déchargement.

Au total, l'ensemble des travaux reviendra à la coquette somme de dix millions de francs. Sur ce montant, la plus grande part est incluse dans la planification financière déjà votée ou dans les frais de fonctionnement des services. Le Conseil général devra encore se prononcer sur un crédit de 2,5 millions de francs pour les Travaux publics. / LBY

Infos: Accueil clientèle des Services industriels, Fbg de l?Hôpital 4, ma 13h30 - 15h50; me 10h - 12h, je 16h - 18h; ou tél. (032 717 75 28) (sur répondeur en dehors des heures précitées); www.zonepietonne.ch; courrier électronique: zonepietonne.neuchatel@ne.ch