Le Casino de Neuchâtel sera le premier en Suisse romande à proposer des jeux en ligne

Six des 21 casinos suisses, dont celui de Neuchâtel, ont déposé une demande pour ouvrir un service de jeux en ligne dès cet été. Ceux-ci sont autorisés par la nouvelle loi sur les jeux d’argent.

11 mars 2019, 10:53
/ Màj. le 11 mars 2019 à 18:00
Le Casino de Neuchâtel proposera dès cet été un site de jeux en ligne.

Dès cet été, les Suisses pourront se rendre sur le site web du Casino de Neuchâtel pour participer à des jeux en ligne. La maison de jeux neuchâteloise a publié lundi matin un communiqué annonçant le lancement prochain de son offre en ligne.

Cette évolution découle de l’entrée en vigueur, le 1er janvier dernier, de la nouvelle loi fédérale sur les jeux d’argent (LJAr), largement acceptée par le peuple en juin dernier. La LJAr permet à la Confédération de bloquer en Suisse l’accès aux plateformes étrangères de jeux en ligne tout en autorisant les casinos à créer leurs propres sites de jeux en ligne.

Sur les 21 casinos suisses détenteurs d’une concession fédérale, six ont déposé une demande pour élargir cette concession aux jeux en ligne. En Suisse romande, seul celui de Neuchâtel s’est lancé dans cette procédure en compagnie de son actionnaire majoritaire, le Grand Casino de Berne.

Feu vert bernois avant l’été

«Notre dossier a été déposé en janvier auprès de la Commission fédérale des maisons de jeu (CFMJ)», explique Gaëlle Vilnet, responsable marketing du Casino de Neuchâtel. «La décision finale viendra du Conseil fédéral et devrait tomber avant l’été. Nous espérons donc lancer notre service en ligne assez rapidement et nous travaillons déjà depuis plusieurs mois pour cela.»

Au secrétariat de la CFMJ, on précise que l’élargissement de la concession des casinos pour exploiter un service en ligne prévoit que chaque jeu proposé doit être validé par la CFMJ. Par ailleurs, même si le Casino de Neuchâtel et celui de Berne appartiennent à la même société, ils doivent proposer des sites web différents.

«Nous collaborons étroitement avec nos collègues bernois», précise de son côté Gaëlle Vilnet. «Mais effectivement, nous aurons bien deux sites différents. Et nous allons créer à Neuchâtel une dizaine d’emplois dédiés pour le service à la clientèle, la gestion des paiements et la prévention de la fraude, ainsi que les questions fiscales.»

Poker en ligne

Les personnes, de plus de 18 ans, désireuses de jouer en ligne devront s’inscrire sur le site du casino et fournir une copie de leur pièce d’identité. Les jeux en ligne seront les mêmes que ceux qui sont actuellement disponibles dans le casino physique.

Concernant le poker, le Casino de Neuchâtel va prochainement proposer deux tables de poker en mode «cash game» et il souhaite proposer également du poker en ligne. Mais la loi prévoit pour cela une concession spécifique ainsi que la possibilité, sous certaines conditions, de collaborer avec un exploitant étranger.