Votre publicité ici avec IMPACT_medias

La ville de Neuchâtel limite l'aggravation de ses comptes

La ville de Neuchâtel prévoit désormais un déficit de 4,5 millions de francs pour ses comptes 2008, contre 5,47 millions lors de sa première projection de l'année. Neuchâtel tablait sur seulement 2,3 millions de francs de pertes lors de l'établissement du budget.

06 oct. 2008, 16:32

15h15 - La baisse des rentrées fiscales creuse encore un peu le déficit de la ville de Neuchâtel. La chute de la taxation de la plus grande banque de Suisse (UBS) et le départ d'un contribuable important (voir ci-dessous) sont notamment à l'origine de ces pertes supplémentaires, dévoilées aujourd'hui à l'occasion de la deuxième projection annuelle des comptes 2008 de la ville. Ces manques à gagner ne sont pas compensés par la conjoncture encore favorable, selon le conseil communal. S'ajoute encore l'encaissement d'un demi-dividende, au lieu d'un dividende entier inscrit au budget, suite à la création de la société Viteos SA l'année dernière. La hausse des recettes fiscales des personnes physiques et une baisse des intérets passifs (-2 millions de francs) permettent ainsi de limiter l'aggravation: le conseil communal projetait encore un déficit de 5,47 millions de francs il y a encore quelques mois. /adr

DEUXIÈME PROJECTION ANNUELLE DES COMPTES 2008

Votre publicité ici avec IMPACT_medias