Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

La tour des Prisons se cherche un avenir

Victime d’un incendie en mai dernier, l’édifice historique fera l’objet de premiers travaux de remise en état à la fin du mois. Pas de date pour une possible réouverture au public.

10 nov. 2015, 06:58
DATA_ART_9611665

Une feuille plastifiée sur la porte indiquant que la tour des Prisons est fermée. Voilà aujourd’hui le principal signe visible de l’incendie qui a touché, le jeudi 21 mai dernier, les derniers étages de l’historique tour neuchâteloise. L’endroit fait aujourd’hui l’objet de travaux d’évacuation et d’expertise. La structure portante ayant souffert, les premiers travaux de remise en état sont prévus pour la fin du mois. Mais personne ne s’attarde à donner une date pour une possible réouverture.

Le processus engagé depuis l’incendie est particulier «dans le sens où c’est un bâtiment historique qui a brûlé», note Cédric Richard, expert pour l’Etablissement cantonal d’assurance et de prévention (Ecap). Ainsi, le propriétaire – l’Etat de Neuchâtel – travaille main dans la main avec l’Ecap mais aussi avec l’Office du patrimoine et de l’archéologie (Opan). Avec les délais habituels lorsque plusieurs entités doivent collaborer. Tout ce monde a aussi dû laisser le...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias