La Silent Doudoune du Watt Air Jump a attiré 1100 fêtards à Neuchâtel

Ce sont environ 1100 personnes qui ont bravé le froid et revêtu leurs plus belles doudounes pour la silent party organisée par le Watt Air Jump samedi à Neuchâtel.

01 déc. 2019, 15:19
La Silent doudoune du Watt Air Jump en a fait danser plus d'un dans la cour du collège des Terreaux.

En se dirigeant vers la cour du collège des Terreaux de Neuchâtel samedi dernier, on pouvait croiser des personnes portant de drôles de casques rouges, verts ou bleus. Sur l’esplanade, on pouvait entendre les groupes de fêtards chanter en chœur.

Ouvert à tout le monde

«C’est ouvert à tout le monde et chacun y trouve son compte» explique Séverine, son casque illuminé de bleu autour du cou. Un sentiment qui se reflète dans l’organisation de la soirée Silent Doudoune, préparée bénévolement sous le thème de l’entraide: Festi’neuch a prêté une partie du matériel, d’autres festivals, comme le Parabôle, sont aux platines et le prix d’entrée a été fixé à 5 francs pour permettre à tout un chacun de participer à la fête, organisée par le festival Watt Air Jump de Saint-Blaise.

Des pédalos à la sécurité

«Pour moi c’est vraiment l’équipe qui m’a laissé ma chance alors que je n’avais pas d’expérience. Je n’avais que 14 ans la première fois et je m’occupais des pédalos. Ensuite je suis passée à l’infrastructure puis à la sécurité.» raconte Cassandra Rossel, aujourd’hui responsable de la communication du Watt Air Jump. «On est un peu fous et on va au bout de nos idées: Toujours plus de fun.»

Pari réussi: le froid n’a pas fait peur aux festivaliers qui se sont regroupés en nombre record.