La réhabilitation du vieux vapeur jugée viable

15 avr. 2008, 12:00

(LEXPRESS .CH 13H35) L'environnement économique est propice à la réhabilitation du vieux vapeur «Neuchâtel» dans la région des Trois- Lacs. Ce constat figure en conclusion d'une étude demandée par l'association Trivapor, qui projette la remise à flots du navire. La «revaporisation» du «Neuchâtel» est un des derniers projets du genre encore possible en Suisse, a indiqué mardi Jürg Meister, auteur de l'étude et professeur à l'Université de St-Gall. Lors d'une conférence de presse, il a décrit les atouts du projet mis en oeuvre par l'association Trivapor. Selon lui, avec les villes d'Yverdon (VD), Neuchâtel, Bienne et Morat (FR), la région des Trois-Lacs représente un bassin de population suffisant pour y introduire la navigation à vapeur. Les autres régions lacustres de Suisse ont démontré le succès rencontré par cette offre touristique fondée sur la valeur «nostalgie». Les travaux de remise à flots du navire, devisés à 8 millions de francs, devraient débuter au plus tard en automne 2009, a indiqué pour sa part Willy Schaer, président de l'association Trivapor. La remise en exploitation est prévue pour 2011, à l'occasion de la célébration du millénaire de la fondation de la Ville de Neuchâtel. (ats)