Réservé aux abonnés

La peine de Bulat Chagaev validée par la Cour pénale

27 sept. 2017, 01:03

Trois ans de peine privative de liberté, dont la moitié ferme. La Cour pénale du Tribunal cantonal a confirmé hier la sentence prononcée en première instance à l’encontre de Bulat Chagaev, responsable de la faillite, en 2012, de Neuchâtel Xamax. L’ancien homme fort de la Maladière avait contesté le jugement rendu le 6 décembre dernier.

Le Tribunal criminel l’avait reconnu coupable de gestions fautive et déloyale, détournement de l’impôt à la source, tentative d’escroquerie et faux dans les titres. La Cour pénale n’a rien trouvé à redire au verdict rendu alors par le juge Alexandre Sei...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois