Réservé aux abonnés

La momie Ta-sherit-en-Imen pourrait livrer ses secrets grâce à la Haute Ecole-Arc de Neuchâtel

Vieille de près de 3000 ans et bientôt restaurée à Neuchâtel, Ta-sherit-en-Imen, une momie égyptienne retrouvée dans un grenier de Brissago (TI), est en passe de révéler bien des secrets. Son visage pourrait même apparaître grâce à une reconstitution en 3D.

31 oct. 2020, 05:30
La momie a été rapatriée d'un grenier du Tessin.

Nul doute: Ta-sherit-en-Imen est la femme la plus âgée que nous ayons rencontrée. La momie egyptienne a environ 3000 ans, plus ou mois quelques siècles. Bien qu’elle se soit montrée peu loquace en notre présence, elle pourrait langue délier en échanges de bons soins…

C’est en tout cas l’espoir de Valentin Boissonnas, professeur à la Haute-Ecole Arc conservation-restauration de Neuchâtel. Car lorsque le travail de restauration de la momie et de son sarcophage sera achevé, Ta-sherit-en-Ime...