Quand un mathématicien plonge dans le lac de Neuchâtel

Quid du réchauffement climatique dans le lac de Neuchâtel? Pourquoi est-il bleu ou vert? Que sont donc ces taches blanches qui le parcourent souvent? Le mathématicien Olivier Besson apporte des réponses à ces questions.
07 août 2015, 13:31
Le lac tacheté de blanc, vu depuis la collégiale, à Neuchâtel.

Le professeur honoraire à l'université de Neuchâtel a tenu conférence jeudi dernier au collège des Cerisiers, à Gorgier, en marge d'une exposition sur la pêche et les poissons. Le public venu nombreux aura notamment appris que le lac, parcouru par de drôles de courants, s'est réchauffé de près d'un degré en 55 ans. Pour arriver à ce résultat, "il aurait fallu des dizaines de centrales nucléaires", a relevé Olivier Besson.

Davantage mardi dans "L'Express".