Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

L’année s’annonce noire pour la pêche

Les pêcheurs du lac font face à un important manque à gagner. L’un d’eux évoque une baisse de l’ordre de deux tiers. Il faudra attendre l’an prochain pour un bilan précis.

29 août 2017, 01:13
Jean-Philippe Arm, pecheur
Lac de Neuchatel

Saint-Aubin-Sauges, 17 07 2012
Photo David Marchon PECHEUR

«Nous travaillons beaucoup pour ramener peu de poissons». L’année s’annonce bien noire pour les pêcheurs professionnels du lac de Neuchâtel comme Olivier Junod, de Bevaix. Pour lui et certains collègues, cela se traduit par une baisse du chiffre d’affaires de 60% à 70%. Et de «50% pour ceux qui s’en sortent bien». Pour trouver d’autres sources de revenus, «j’ai des collègues qui travaillent à l’usine».

«Sauver les meubles?»

«Il n’y a pas un mois où j’ai fait la moitié de ce que j’ai fait l’année dernière», poursuit le pêcheur. En fonction de l’automne, «nous pourrons sauver les meubles, en redoublant d’efforts».

«Il faut presque remonter à 20 ans pour trouver une année aussi mauvaise», estime Olivier Junod. «Les conditions de pêche sont catastrophiques. Un point d’eau peut être très poissonneux, mais comme l’eau est très claire, les poissons voient le filet.» Ce phénomène est...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias