Ensorcelante Hot Siberia et folle Mi-Eté

02 août 2015, 18:47

58e Mi-Eté, 11e Hot Siberia… Aucun chiffre rond ne se cache derrière ces deux rendez-vous bréviniers incontournables, et pourtant! Pour Damien Pellaton et Michaël Schmid, président de la fête et responsable de la programmation, l'édition 2009 vécue ce dernier week-end restera gravée dans les annales du ski club local, organisateur de l'événement phare de l'été dans la vallée.

Malgré son genre résolument hardstyle (techno, trance, progressive, house, etc.), donc un rien sélectif, la Hot Siberia a ensorcelé un nombreux public venu principalement des quatre coins du canton. Le cap des mille spectateurs a une nouvelle fois été atteint. En fait, ce ne sont pas uniquement les Dj's qui ont attiré les gens, mais également l'ambiance particulière, renforcée par un light show étourdissant, sans doute le plus grand de l'année dans l'Arc jurassien.

Tôt le samedi matin, toute l'infrastructure a été démontée en deux temps trois mouvements pour céder la place à la Mi-Eté proprement dite avec sa soirée des années 1980. Là aussi, le succès a été resplendissant, dû notamment à la prestation des quelque 35 musiciens de la Fanfare de la Béroche-Bevaix et à la qualité des Dj's qui ont animé la fête jusque tard dans la nuit. «Sur le coup des 4h du matin, nous avons été obligés de pousser gentiment les gens dehors», a souligné Damien Pellaton.

Et hier, le folklore a pris le relais dans l'agréable chaleur d'une journée estivale, suivie d'un bal populaire tout autant tournoyant. Cette Mi-Eté a décidément le chic pour séduire un public, toutes générations confondues. «Si on veut maintenir le cap, il s'agira de conserver la qualité pour les années à venir, avec l'aide précieuse de tous nos bénévoles», a promis Michaël Schmid. /paf

Ensorcelante Hot Siberia et folle Mi-Eté