Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Draguer l’électeur neuchâtelois à la Braderie, ça vaut le coup?

Presque tous les candidats neuchâtelois aux fédérales se montrent dans les grandes fêtes populaires comme la Braderie de La Chaux-de-Fonds. Efficace?

02 sept. 2019, 17:00
Plusieurs partis politiques – ici le POP – tiennent des stands à la Braderie de La Chaux-de-Fonds.

Un tablier ou un polo aux couleurs du parti, des candidats aux élections fédérales aux fourneaux ou au service dans un stand: comme tous les quatre ans, certains partis politiques profitent de la Braderie de La Chaux-de-Fonds (et bientôt de la Fête des vendanges, à Neuchâtel) pour donner de la visibilité à leurs poulains. D’autres y renoncent.

Le conseiller aux Etats Didier Berberat est un habitué des grandes fêtes neuchâteloises. Depuis les années 1990, il a aligné les campagnes électorales. Pas cette année, puisqu’il ne brigue plus de mandat. «Il est clair que la Braderie, les Vendanges ou la Boudrysia sont importantes pour les candidats. Il y a du monde», confie le socialiste. «Mais l’efficacité de ce genre de manifestations, avant les élections, ne me saute pas aux yeux. Les gens sont plus branchés fête que politique.»

PLR en force

Qu’importe. Dimanche matin à La Chaux-de-Fonds, les candidats du Parti...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias