Camp international pour un art universel

02 août 2015, 18:47

Les musiciens savent que leur art est universel. Par conséquent, ils apprécient pouvoir venir de différents horizons pour se rassembler au vert. Jusqu'au 14 août, le Camp de Vaumarcus, situé au-dessus du village du même nom, sert de base pour 55 jeunes âgés de 10 à 18 ans et venus de Suisse, d'Allemagne, d'Autriche, d'Espagne, des Pays-Bas et des Etats-Unis. Sous la direction du chef d'orchestre Felix Reolon, de Winterthour, les participants y travaillent leur instrument (piano, violon, violoncelle et vents), en solo ou en formation. Leur séjour en terre neuchâteloise est organisé par artesono, visions in concerts, société culturelle indépendante de Winterthour qui se soucie de faire éclore de nouveaux jeunes talents de la musique classique.

Ce camp, qui en est déjà à sa cinquième édition, propose aux adolescents musiciens l'occasion de se perfectionner en orchestre et en musique de chambre, sur la base d'un programme musical prédéterminé. Cette année, le choix s'est porté sur des pièces de chambre de Joseph Haydn, Wolfgang Amadeus Mozart, Franz Schubert, Ludwig van Beethoven et Claude Debussy. Les participants préparent également en orchestre la «Suite française» de Francis Poulenc et les «Suites 1 et 2» de «L'Arlésienne», de Georges Bizet. L'encadrement musical est assuré par douze professionnels de la musique, qui ont la particularité d'être en majorité âgés de moins de 30 ans et qui peuvent tous se prévaloir d'une très grande expérience avec les jeunes. Outre l'étude approfondie des partitions, les jeunes participent à divers ateliers musicaux, consacrés notamment aux à-côtés de l'interprétation en concert (trac, salut, tenue, etc.). Le programme quotidien comprend au minimum six heures de musique, réparties sur toute la journée, et entrecoupées de moments de détente ou de sport dirigés par deux moniteurs. Un moniteur de danse prend en outre part au camp. Enfin, trois personnes assument la responsabilité administrative du séjour en terre neuchâteloise.

Un camp musical comme celui d'artesono ne peut pas se terminer sans concert. La population locale pourra ainsi découvrir le travail accompli au cours de trois soirées musicales. La musique rassemble les continents. Artesono en fait la démonstration, tout en se fondant sur l'enthousiasme des jeunes participants à son camp! /comm-réd

Concerts. Musique de chambre: mardi 11 août, 19h30, château de Vaumarcus. Orchestre des jeunes: jeudi 13 août, 19h30, salle de spectacles, Saint-Aubin-Sauges, vendredi 14 août, 14h, salle des Quais, Grandson (VD)

Camp international pour un art universel