Votre publicité ici avec IMPACT_medias

L'axe Cassarde- Rocher bientôt fini

07 août 2009, 08:41

«Nous sommes à 95% sûrs de terminer dans les délais», affirme Didier Gretillat, l'ingénieur communal adjoint de la Ville de Neuchâtel. Les travaux réalisés sur l'axe Cassarde-Rocher prendront normalement fin le 14 août, à moins que la météo ne vienne jouer les trouble-fêtes. En effet, un temps clément est nécessaire pour poser le revêtement routier final.

Selon Didier Gretillat, le trafic n'a pas subi de perturbations particulières. Des automobilistes ont cependant tenté de prendre des routes interdites pour éviter de contourner la zone. Ce que la police n'a pas toléré.

«Le seul bémol concerne le trajet des bus», déplore l'ingénieur communal adjoint. La ligne de bus 9b ne circulant qu'à partir de 7h30 jusqu'à environ 19h, les habitants des rues Matile et Fontaine-André se voient chamboulés dans leurs habitudes. La ligne 9 étant déviée, les usagers doivent descendre à l'arrêt Rocher et finir la montée à pied jusqu'à leur domicile. Cette situation a suscité des plaintes de la part des habitants. «Les TN auraient pu être plus souples et desservir le haut de la ville», estime Didier Gretillat.

Cependant, tout s'est globalement bien déroulé pendant les travaux, accomplis pour la mise en œuvre du plan d'évacuation des eaux. D'autres travaux auront lieu dans le canton pour la même raison. «La vétusté des infrastructures et la rudesse de l'hiver rendent ces travaux nécessaires», justifie Didier Gretillat.

La responsable de la communication des TN, Aline Odot, confirme avoir reçu deux plaintes d'usagers qui se sentaient oubliés. Elle leur a répondu qu'un projet avait été étudié pour continuer de desservir les habitants des rues Matile et Fontaine-André. Ce projet n'a cependant pas pu être mis en place, car l'horaire étudié ne concordait pas avec les correspondances des trains. «Nous sommes désolés de déranger les gens», regrette Aline Odot, «mais ces travaux doivent être accomplis». /sgi

Votre publicité ici avec IMPACT_medias