Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Jugée pour l'incendie de son épicerie

Une commerçante qui avait bouté le feu à son magasin de Saint-Blaise a été condamnée en appel à six mois de prison ferme. Son employé et complice écope de 18 mois avec sursis.

28 mai 2013, 00:01
data_art_7086068.jpg

La Cour pénale du canton de Neuchâtel a confirmé hier en appel la peine de deux ans et demi de prison, dont six mois fermes, le solde étant assorti d'un sursis de deux ans, pour la commerçante qui avait bouté le feu à son épicerie à Saint-Blaise dans la nuit du 23 au 24 février 2010. La peine de son complice a été légèrement réduite et ramenée à 18 mois de prison avec un sursis de deux ans, en lieu et place des 24 mois prononcés lors du premier jugement.

La Cour pénale n'a pas revu d'un iota les considérations du Tribunal criminel, estimant que les deux accusés savaient pertinemment ce qu'ils faisaient et qu'ils avaient agi avec préméditation. En effet, quelques jours avant d'incendier son commerce, la patronne de l'épicerie avait parlé de ses intentions à son employé et complice.

Ce dernier avait même découpé un grillage d'un saut-de-loup...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias