Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Il se fait happer par un train

20 juin 2008, 12:00

Tragique accident en gare de Neuchâtel, hier, en fin de journée. Vers 17h20, un homme d'une soixantaine d'années a été happé par l'ICN Genève aéroport - Saint-Gall de 17h24. Il est décédé sur les lieux.

A cette heure d'affluence, de nombreuses personnes se trouvaient sur les quais et ont assisté au drame. Certaines ont appelé les secours, qui sont rapidement arrivés sur place.

Le Service d'incendie et de secours, le Smur, ainsi que la police ferroviaire et la police cantonale ont ainsi été dépêchés sur les lieux. Le site a été protégé par des bâches blanches pour préserver le corps des curieux, tandis que l'identification judiciaire prenait des clichés des rails et des environs.

Selon les premiers éléments de l'enquête, la victime se trouvait trop près du bord sur la voie 5, lorsque le train est entré en gare. Elle se serait en effet tenue au-delà des lignes blanches inscrites au sol et délimitant ainsi une distance de sécurité au bord des voies. «Ces trains sont silencieux. Peut-être que la personne ne l'a pas entendu arriver ou peut-être que le souffle l'a déséquilibrée», conjecturait encore hier soir Pierre-Louis Rochaix.

Le commissaire de la police cantonale neuchâteloise n'en privilégiait pas moins la thèse de l'accident. «Les témoins sont actuellement entendus», précisait-il encore. «L'enquête en cours servira à exclure ou non l'intervention d'un tiers.»

Après une trentaine de minutes d'immobilisation, l'ICN a pu repartir. La voie 5 a été fermée au trafic, suivie par la voie 4, contiguë. Les passagers ont été redirigés par haut-parleurs.

Une quinzaine de trains ont dû être déviés, entraînant quelques retards sur certaines lignes. Le porte-parole des CFF évoquait «quelques trains avec dix minutes de retard entre 17h30 et 19 heures».

Présent sur place, le coordinateur CFF, appelé lors d'événements exceptionnels, évoquait pour sa part la rareté du drame.

Quant au conducteur du train, le porte-parole des CFF ne pouvait dire s'il avait souhaité être remplacé: «Mais, dans de tels cas, les CFF offrent cette possibilité au mécanicien. S'il le désire, il pourra aussi obtenir un suivi psychologique.» / cbx

Votre publicité ici avec IMPACT_medias