Réservé aux abonnés

Hommage au grand poète neuchâtelois Pierre Chappuis

Poète du silence et de l’éphémère, le Neuchâtelois Pierre Chappuis s’est éteint aussi discrètement qu’il a vécu. Hommage à un auteur majeur.

06 janv. 2021, 15:30
L'homme n'était pas bavard sauf pour évoquer le travail de ses pairs comme ici, lors d'une conférence à l'université de Neuchâtel en 2008.

«Salée, impure, mélangée, salie au long d’un jour maussade,
jour bas, gris – jour o u v r a b l e; altérée, abâtardie, elle se
dégrade, se détériore, se ruine.
Neige de rue, de ville…»

(«Jour ouvrable», in «Eboulis & autres poèmes», de Pierre Chappuis, Empreintes, 2005)

Ainsi est l’hiver sous la plume du poète neuchâtelois, disparu le 22 décembre dernier à l’âge de 90 ans.

Enseignant durant 40 ans au Gymnase ...