Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Ogi, les yeux ouverts sur le monde

La biographie de l'ancien président de la Confédération paraît en traduction française. Le vernissage a été l'occasion pour lui de redire sa passion pour les gens

03 mai 2013, 00:01
data_art_7021406.jpg

"J'ai l'impression de me sentir plus Romand que jamais." Le propos pourrait être de circonstance, il ne l'est pas. Dans ce palace lausannois où est présentée la version française de la biographie que lui ont consacrée Georges Wüthrich et André Häfliger, Adolf Ogi ne joue pas un rôle. Il est. Sincère, chaleureux, tour à tour drôle et ému.

Emouvant aussi lorsqu'il évoque la mort en 2009 de son fils Mathias, à qui est dédié le livre. "Restent les questions, sans réponses" , glisse-t-il, la voix soudain brisée.

Des amitiés solides

Le livre qui sort ces jours aux éditions Attinger, à Hauterive (NE), est à l'image de l'ancien conseiller fédéral. Un livre d'histoires et d'anecdotes, richement illustré. Un livre de rencontres et d'amitiés; certaines indéfectibles, comme celle qui le lie depuis près d'un demi-siècle à Jean Abt. L'ancien commandant de corps, présent hier à Lausanne, a tenu à témoigner sur "ces...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias