Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Groupe E a déposé sa demande de permis de construire pour la centrale à gaz de Cornaux

Le permis pour la construction de la centrale à Gaz de Cornaux est désormais entre les mains des autorités communales depuis ce matin.

21 mai 2012, 10:07
La mise en exploitation du site pourrait avoir lieu en 2018 au plus tôt, selon Groupe E.

Groupe E annonce avoir déposé ce lundi matin la demande de permis de construire pour la centrale énergétique de Cornaux. Cette demande marque l’aboutissement de plus de cinq ans d’études.

Ce projet répond à la volonté du Conseil fédéral de se désengager de l'énergie nucléaire. La centrale de Cornaux devrait en outre offrir une meilleure sécurité de l’approvisionnement de l’Ouest de la Suisse, où les grandes unités de production et le réseau de transport à très haute tension font défaut.

Production d’électricité et de chaleur

D’une puissance optimale de 420 MW, la centrale fonctionnant au gaz naturel produira entre 2 et 2,5 térawattheures d’électricité par année, soit l’équivalent de la consommation de près de 500'000 personnes.

Elle fournira également entre 50 et 100 MW de chaleur. Celle-ci sera valorisée dans un important réseau de chauffage à distance destiné à alimenter plusieurs localités de l’Entre-deux-Lacs et du littoral neuchâtelois.

Retombées économiques

La centrale générera des retombées fiscales pour le canton de Neuchâtel et la commune de Cornaux. Le communiqué de l'entreprise évoque également qu'environ un tiers des quelque 450 millions de francs qui seront investis pour ce projet profiteront aux entreprises de la région qui remporteront les appels d’offre. L’exploitation du site permettra, elle, la création d’une trentaine d’emplois.

La mise en exploitation du site pourrait avoir lieu en 2018 au plus tôt, selon l’évolution des conditions-cadres et des besoins du pays en électricité, indique Groupe E.

Votre publicité ici avec IMPACT_medias