Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

"Dynamique salvatrice" avec le vapeur

Olivier Arni et Jean-Jacques Wenger reviennent sur les remous qui ont secoué la compagnie et parlent des perspectives d'avenir avec l'intégration du "Neuchâtel" de Trivapor.

21 juin 2012, 00:01
data_art_6148666.jpg

Après les remous qui ont secoué la Navigation, avec des accusations de népotisme à l'encontre du directeur Jean-Jacques Wenger, lequel a engagé ses deux fils dans la société, le cap a-t-il été redressé? Réponse avec Olivier Arni, le président du conseil d'administration de la Navigation. Son assemblée générale 2012 a eu lieu mardi.

"C'est un moment difficile. Il y a eu des maladresses, des non-dit, des problèmes de communication. Nous avons tous une part de responsabilité dans la situation" , analyse le conseiller communal de Neuchâtel. "Nous devons aller de l'avant. Des mesures ont été prises. Un bilan sera tiré à la fin de la saison."

Le directeur a rencontré les collaborateurs, qui ont fait part de leurs doléances, le climat de travail étant difficile, selon certaines sources.

Principal intéressé, Jean-Jacques Wenger estime que "ça se passe relativement bien. Il y a eu un souci de communication. C'est difficile: l'été,...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias