Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés 7

Du bon usage des cases jaunes

L’installation de cases dépose-minute devant l’hôpital interpelle.

05 janv. 2017, 00:46
Les places de parking situees devant l'Hopital Pourtales a Neuchatel ne sont pas utilisees correctement. 

Neuchatel, le 03.01.2017

Photo : Lucas Vuitel

Depuis quelques mois, les rondes policières devant le bâtiment de l’hôpital Pourtalès, à Neuchâtel, semblent s’être intensifiées. Avec son corollaire d’amendes pour les automobilistes qui squattent le trottoir de la rue de la Maladière lorsque le parking affiche complet, et ceux qui confondent la zone dépose-minute avec des cases de stationnement.

Ces cases, précisément, peintes de couleur jaune, où il est permis de s’arrêter, parfois de stationner, suscitent des réactions d’incompréhension. Ainsi cet Altaripien qui se demande s’il avait le droit d’emprunter l’une de ces trois imposantes cases jaunes devant Pourtalès, juste le temps d’aller chercher son amie qui sortait de l’hôpital avec des béquilles. La réponse glanée auprès de la Sécurité urbaine est sans équivoque: non! Sauf à prendre le risque d’une bûche sur le pare-brise.

Parquer n’est pas s’arrêter

En fait, l’interdiction de stationner devant l’hôpital Pourtalès est claire et limpide. Elle est doublement affichée sur les panneaux...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias