Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Des comptes 2011 prometteurs

19 oct. 2011, 09:34

La deuxième projection des comptes 2011 de Neuchâtel prévoit un excédent de bénéfices de 8,5 millions, hors amortissements extraordinaires. Les éléments les plus marquants sont une hausse du produit de l'impôt sur les personnes morales de 24 millions par rapport au budget et une baisse de celui des personnes physiques de 2,7 millions. En outre, ces prévisions font apparaître un montant supérieur de plus de 10 millions de francs au budget pour les subventions accordées. Cet écart ne constitue pas une mauvaise surprise puisqu'il est une conséquence de la réforme de la fiscalité sur les personnes morales.

En fait, ces 10 millions devraient être, si les projections sont correctes, versés au canton. Ils correspondent à neuf millions dus au titre de mesures transitoires liées à la fiscalité des entreprises et à 1 million dû au titre de la péréquation financière. Or, conformément au principe d'échéance, cette charge doit être comptabilisée dans l'exercice au cours duquel elle est survenue. En contrepartie les subventions acquises s'améliorent d'un million; une somme provenant du solde du fonds de redistribution aux communes.

«Ces chiffres ne pouvaient être intégrés au budget ni à la première projection», indique Gérard Blandenier chef du service des finances de la Ville. «D'une part, ils ne pouvaient pas être pris dans le budget parce qu'on ignorait alors que la réforme serait acceptée. Et on ne pouvait les intégrer à la première projection parce que le canton, qui fait ces calculs, ne nous les avait pas encore communiqués», poursuit-il. / comm-gve

Votre publicité ici avec IMPACT_medias