Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Délier les langues autour d'un café

Créé il y a deux ans, le Café des langues permet de remettre à jour son allemand scolaire ou de perfectionner son anglais. Il offre également un outil d'insertion aux chômeurs.

07 mars 2012, 00:01
data_art_5813993

Tous les mardis soirs, ils jonglent avec l'allemand, l'anglais et le français. Ils, ce sont les participants du Café des langues, mis sur pied voilà presque deux ans à Neuchâtel par un trio motivé de chercheurs d'emploi. L'idée? Se retrouver dans un café pour pratiquer une langue que l'on connaît déjà, un peu, beaucoup, dans une ambiance conviviale autour de discussions à thèmes ou libres. "Ces rencontres permettent aussi de créer des relations, de se faire des amis", observe Noël, 21 ans, arrivé de Lyon à l'automne dernier, participant à la table anglaise. Des modérateurs gèrent les débats, pour permettre à chacun de s'exprimer.

Gratuit, le Café des langues s'adresse à chaque personne désirant réactiver une langue ou l'améliorer. "Mais ce n'est pas une initiation, il ne s'agit pas d'apprendre une langue, mais de la perfectionner", souligne Sébastien Esnault, fringant Français de 33 ans et initiateur de cette aventure. "Aujourd'hui,...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias