Réservé aux abonnés

De quoi pavoiser chez Ditesheim

Une exposition collective jusqu'au 28 juin.
07 août 2015, 15:32
data_art_9222196.jpg

Ouvrir un espace consacré aux artistes qui ont fait le renom de la galerie Ditesheim & Maffei Fine Art, faire connaître de jeunes créateurs, offrir les honneurs de la cimaise à un peintre qui n'a encore jamais exposé dans un espace public, de surcroît chaux-de-fonnier: l'opération est suffisamment extraordinaire pour être relevée.

Il est des lieux inspirés qui appellent immédiatement certaines présences. Celle, par exemple, dans la première salle de la galerie, de Miklos Bokor, dont "L'arbre", fugitive apparition, disparaît aussitôt qu'entrevue pour se perdre dans une succession d'états d'...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois