Votre publicité ici avec IMPACT_medias

De l'équilibre au bénéfice

Premier bouclement intermédiaire des comptes 2006 Deux changements marquent, en ce début d?été, les finances de la Ville de Neuchâtel. Premièrement, le Conseil communal a décidé d?avancer au 30 avril la date au premier bouclement intermédiaire des comptes. Deuxièmement et surtout, ce premier bouclement permet à la Ville «d?envisager», pour 2006, un excédent de recettes de 1,8 million de francs, soit nettement plus que les 108.900 francs inscrits au budget.

21 juin 2006, 12:00

Comment arriver à une telle projection alors que la population a refusé, en avril, d'augmenter de deux points le coefficient fiscal communal? Grâce à la hausse du produit de l'impôt sur les personnes morales: grâce notamment à la hausse de la taxation d'une société, il devrait rapporter 51,6 millions de francs, soit 7,8 millions de plus que budgétisé.

Davantage de pertes

A l'inverse, l'impôt sur les personnes physiques devrait faire entrer 72,2 millions dans la caisse communale. Soit deux millions de moins que prévu, ce qui correspond bien aux deux points de hausse inscrits au budget, mais refusés par le corps électoral.

Le recul de 1,19 million de francs des charges de personnel va également dans le même sens. Mais d'autres évolutions compensent partiellement l'effet de ces améliorations.

Par rapport aux prévisions, les amortissements et pertes fiscales s'aggravent ainsi de 1,56 million de francs, les subventions accordées augmentent de 1,1 million (notamment à cause de la hausse de contribution à la péréquation), et les subventions acquises devraient baisser de 1,05 million (à cause des mesures d'économies de l'Etat).

Le Conseil communal précise que ces «perspectives encourageantes n'altèrent pas» sa «volonté de poursuivre les réorganisations, afin d'optimiser les ressources à disposition». Etant donné la date de ce premier bouclement, la date du prochain a été avancée du 30 septembre au 31 août. / JMP

Votre publicité ici avec IMPACT_medias