Cressier a placé sa Fête du vin nouveau sous le thème du carnaval. Cette édition devra affronter une explosion du coût de la taxe des patentes

Du 1 au 3 mai, Cressier fêtera la 41e Fête du Vin nouveau. Une édition marquée par l'explosion de la taxe sur les patentes. Celle-ci passe de 340 à... 6840 francs avec l'introduction de la nouvelle loi.

22 avr. 2015, 15:10
cressier

Contre mauvaise fortune, les organisateurs de la 41e édition de la Fête du vin nouveau (FNV) de Cressier font bon coeur. Décidé à donner du relief à leur manifestation qui est joyeusement passée du rang local au niveau régional, le comité de la fête s'est démené pour que le 40e anniversaire de la manifestation reste dans les annales. Ce sera le cas avec le thème choisi - carnaval - et l'introduction de Vinou - la nouvelle mascotte de la fête.

Par contre, les organisateurs ne s'attendaient pas au coup de massue qu'ils viennent de recevoir. Le Service de la consommation et des affaires vétérinaires (Scav) vient d'envoyer sa facture pour les patentes: elle se monte à 6840 francs cette année. La fête du vin payait 340 francs jusqu'ici pour cette prestation. Soit vingt fois moins.

"Ce montant représente plus de 10% du budget de la fête", remarque Laila Cinotti. La présidente de la FNV remarque qu'un réunion est prévue en fin de semaine entre différentes société locale et le Scav. Car tous les organisateurs de manifestations, ou presque, sont concernés par l'explosion de la taxe des patentes depuis l'introduction, cette année, de la nouvelle loi sur le commerce.