Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Un dialogue franco-américain

Sculptures et collages se côtoient à la galerie Jonas.

21 oct. 2013, 00:01
data_art_7465563.jpg

Dessinateur industriel de formation, Jean-Pierre Viot s'est ensuite lancé dans la peinture. Marqué par une "rencontre" avec l'oeuvre de Mondrian, il se voue alors à l'abstraction géométrique, à l'art concret. C'est avec la même sensibilité, le même goût du minimalisme qu'il a abordé ensuite la sculpture, comme le montrent les oeuvres actuellement exposées à la galerie Jonas, à Cortaillod.

Multiples ou uniques, les pièces de l'artiste parisien cohabitent avec les collages récents de Roberta B. Marks, dont c'est la troisième apparition chez Jonas. Photographies, papiers, et même vieux "Charlie Hebdo", l'artiste américaine, émule de Robert Rauschenberg, "recycle" tous ces matériaux... Elle est par ailleurs l'auteure de tableaux-objets, où une vieille montre, une plume à bec ou une enveloppe chinoise se recomposent en oeuvres "assez subtiles et sensibles" , dit la galeriste Jacqueline de Montmollin. RED

+ Cortaillod, galerie Jonas, jusqu'au 27 octobre.

Votre publicité ici avec IMPACT_medias