Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

L’horloger Gucci supprime 14 emplois à Cortaillod et un à La Chaux-de-Fonds

L’emploi horloger est sous tension. Alors que les annonces de licenciements se multiplient, des mouvements de personnel plus discrets seraient aussi nombreux, indique le syndicat Unia.

28 oct. 2020, 19:13
L’entreprise Gucci (ici à Baselworld, en 2017) comptait 145 emplois sur le littoral et 29 à La Chaux-de-Fonds.

Des témoins ont signalé à la rédaction d’«ArcInfo» un plan de licenciements chez le fabriquant des montres Gucci Luxury Goods International. Cette entité du groupe français Kering, a supprimé 14 emplois sur son site de Cortaillod, ainsi qu’un emploi sur le site de La Chaux-de-Fonds, selon les précisions apportées par le syndicat Unia. L’entreprise comptait 145 emplois sur le littoral et 29 à La Chaux-de-Fonds.

Selon Solenn Ochsner, responsable du dossier auprès de l’organisation syndicale, «l’entreprise nous a informé de ses intentions, de sorte à ce que le plan de licenciements puisse être discuté conformément à la convention collective. Ce qui a permis d’abaisser le nombre de personnes touchées. Les employés licenciés font l’objet d’un soutien et de mesures d’accompagnement, mises en place par l’entreprise».

Pression sur les conditions de travail

Après les annonces chez Ulysse Nardin et Girard Perregaux, Greubel Forsey, Werthanor ou encore Corum, la situation du marché...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias