Réservé aux abonnés

Contrat signé pour la future centrale

11 oct. 2014, 00:01

Bien qu'elle n'existe pas encore, la potentielle future centrale à gaz de Cornaux se préoccupe déjà de régler la question de ses émissions de CO2. Mardi soir, l'Office fédéral de l'environnement et le Groupe E ont signé le contrat fixant les modalités de compensation du gaz émanant de la centrale, qui rejettera environ 700 000 tonnes de CO2 par an.

La signature de ce texte est l'une des conditions préalables à l'obtention d'un permis de construire et d'exploiter délivré par la commune de Cornaux. Contactée hier, la responsable communication et affaires publiques du Groupe E Nathalie Salamin i...