Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Condamné pour avoir piraté des cartes "cadeau" chez Manor

Un quadragénaire a écopé mardi de 360 jours-amende avec sursis pour avoir piraté des cartes "cadeau" et trafiqué la base de données informatique de Manor. Les achats, pour un montant de presque 17'800 francs, avaient été effectués principalement à Marin.

04 févr. 2015, 15:27
keystone_99384360

Tout au long de l'enquête, Lionel (prénom fictif) a soutenu avoir trouvé une enveloppe contenant vingt cartes "cadeau" Manor, dans les toilettes du centre commercial, à Marin. De plus, il a expliqué la présence de logiciels retrouvés dans son ordinateur par un hacker qui se serait introduit à son insu dans ses données informatiques.

Une ligne de défense qui n’a pas convaincu la juge du Tribunal de police de Neuchâtel mardi. Ce quadragénaire a été inculpé de vols, de soustraction de données, d’escroquerie et d’utilisation frauduleuse d’un ordinateur. Il devra s'acquitter de 360 jours-amende à 127 francs, avec deux ans de sursis.

Dans son réquisitoire, le procureur Jean-Paul Ros a souligné qu'"il n'arrive pas souvent qu'une escroquerie soit menée avec autant de compétences. Le prévenu a utilisé une lacune du système informatique". Il a mis l'accent sur l'insolence et le manque de collaboration de Lionel lors de l'enquête.

Lionel devra rembourser le montant des achats effectués avec les cartes "cadeau", soit 17'800 francs, ainsi que les frais de la cause. Il a dix jours pour faire appel du jugement.

L'intégralité de l'article à découvrir demain jeudi dans nos éditions payantes.

Votre publicité ici avec IMPACT_medias