Comptes noirs, prudence de mise

08 mai 2009, 04:15

«Grâce à une bonne maîtrise des coûts et aux recettes fiscales des personnes physiques, meilleures qu'escomptées», selon le Conseil communal, les comptes 2008 du Landeron bouclent avec un bénéfice supérieur à celui prévu par le budget. Ce soir à 20 heures, à l'Hôtel de Ville, le Conseil général se penchera sur cet exercice positif. L'excédent de recettes s'élève à 1,074 million de francs pour un total de charges de 19,6 millions de francs. Le budget 2008 estimait le bénéfice à 714 300 francs.

L'exécutif souligne toutefois que malgré ce bon résultat, il est «impératif» de continuer à être attentif aux finances. «Les personnes morales ont déjà ressenti la crise depuis le second semestre 2008 et cela a un impact important sur les rentrées fiscales.»

A l'instar d'autres communes, la modification et l'adaptation des tarifs de l'électricité figurent également à l'ordre du jour de cette séance. Il sera, en outre, question de déléguer la compétence de les fixer non plus au Conseil général, mais au Conseil communal.

Chiffres et tarifs ne seront pas seuls à l'honneur, au cours de cette soirée, puisqu'il sera également question de festivités. L'exécutif soumettra une demande de crédit de 67 000 francs aux élus pour la participation du Landeron en qualité de commune viticole d'honneur lors de la Fête des vendanges de Neuchâtel de 2011.

Et le Conseil communal de souligner: «Notre commune possède, en superficie, le deuxième plus grand vignoble du canton et sa dernière participation à cette fête incontournable remonte à... 1970.»

Deux arrêtés relatifs à la modification du plan d'aménagement cloront les débats. Le premier concerne la création d'une zone de maintien de l'habitat rural à Combes, le second la zone artisanale et de petite industrie. L'entreprise Rollomatic SA envisage de s'étendre et devrait, à futur, utiliser l'entier de la suface du plan de quartier. /flv

Comptes noirs, prudence de mise