Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Camelia Herrmann, Neuchâteloise de 37 ans, se reconstruit après un cancer du sein

Elle a appris qu’elle avait le cancer du sein il y a deux ans. Après plusieurs chirurgies et une chimio, la maladie de la Neuchâteloise Camelia Herrmann est endormie. Témoignage.

29 oct. 2020, 19:00
La Neuchâteloise Camelia Herrmann raconte son cancer du sein.

«L’année prochaine, je ferai du topless en Corse!» Camelia Herrmann est écroulée de rire. A 37 ans, cette habitante du Littoral est en pleine phase de reconstruction après un cancer du sein. En cette fin du mois d’octobre rose, elle a accepté de témoigner pour «ArcInfo».

Réceptionniste pour un grand hôtel neuchâtelois depuis dix ans, cette Roumaine a appris qu’elle était atteinte d’un cancer métastatique il y a deux ans. «J’avais quelques symptômes, notamment une grosse douleur, mais je ne savais pas que c’était ça. Mon gynécologue m’a envoyé faire une échographie, mais ils n’ont rien vu.»

Trop jeune?

Camelia Herrmann attend, jusqu’à ce que les douleurs deviennent insupportables. Elle rencontre un autre radiologue, puis les contrôles s’enchaînent, la conduisant au Centre du sein de La Chaux-de-Fonds. «Quand ils m’ont annoncé la nouvelle, je n’y ai pas cru. Je me suis dit que j’étais trop jeune et que ça ne...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias