Réservé aux abonnés

Un hérisson brûlé vif sur un trottoir a dû être euthanasié

A la suite du cygne décapité, un autre cas de maltraitance crasse.

25 sept. 2014, 00:01
data_art_8417863.jpg

Il est des agissements dont la bêtise paraît insondable. Ainsi du sort réservé à un hérisson, vraisemblablement dans la nuit de lundi à mardi à Neuchâtel. Brûlé vif, il a été apporté chez un vétérinaire qui n'a eu d'autre choix que de l'euthanasier.

C'est une habitante du quartier des Draizes qui a découvert l'animal mardi matin au pied de son immeuble. Le hérisson adulte avait apparemment été aspergé d'un produit inflammable auquel on a mis le feu.

"Choquant" et "scandaleux"

La jeune femme a immédiatement pris contact avec la spécialiste neuchâteloise des hérissons, Sylvie Benoît. Celle-ci...