Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Les mariages civils le samedi cartonnent

16 oct. 2009, 08:11

Se marier en civil le samedi dans la région? C'est possible. L'état civil de Boudry est le seul office du canton qui propose d'unir les couples neuchâtelois et d'ailleurs chaque premier samedi du mois.

Les trois employés de l'office œuvrent dans les châteaux de Boudry, de Colombier et de Vaumarcus. «Les salles ont été légalisées par le Conseil d'Etat», explique Yollande Michel, officière d'état civil. «C'est la condition. On ne pourrait pas marier un couple sur un bateau ou lors d'un saut en parachute!»

Elle ajoute qu'il lui arrive «souvent» de prononcer plusieurs unions le samedi. «La demande est forte, du fait que de nombreux fiancés ne souhaitent plus s'unir à l'église, mais désirent tout de même une cérémonie.»

Elle précise que certaines communes, comme Hauterive ou Cressier, acceptent de prononcer des mariages civils le samedi, mais au compte-gouttes et seulement aux résidants des villages.

L'office d'état civil de Boudry a commencé en 2001 à marier le samedi. Une formule qu'il a proposée jusqu'en 2003, puis il n'a plus été autorisé à le faire. «Parce que nous étions les seuls du canton», explique Yollande Michel. «Mais comme la demande était très forte, nous avons pu reprendre en 2007.»

Une formule qui séduit, et plus particulièrement au château de Vaumarcus. «En 2010, les samedis sont déjà bien pris. On n'en a pas assez!», s'enthousiasme Hedwige Thalmann, responsable des évènements au château.

«Les samedis entre mai et septembre sont les plus demandés. Il faut réserver un an à l'avance. La demande est telle qu'on ne peut pas faire visiter les lieux à tout le monde.» La cérémonie civile et le cadre médiéval du château attirent d'ailleurs «beaucoup de gens qui vivent en dehors du canton». /vgi

Votre publicité ici avec IMPACT_medias