Votre publicité ici avec IMPACT_medias

La Ville convaincue que PMP restera

26 janv. 2011, 10:49

Le Conseil communal de Neuchâtel en a acquis «la conviction»: le cigarettier Philip Morris, qui a annoncé vendredi qu'il s'apprêtait à supprimer un maximum de 120 emplois dans le canton, ne quittera pas Neuchâtel.

«L'exécutif, représenté par le directeur de la promotion économique Alain Ribaux, a eu des contacts réguliers tout au long du week-end et en début de semaine avec la direction de l'entreprise multinationale», indiquent les autorités communales dans un communiqué. «La direction de PMP SA lui a clairement signifié que la restructuration annoncée n'est en aucune manière le prélude à un désengagement plus important».

Pour l'exécutif de la Ville, la volonté de la société de rester à Neuchâtel «est confirmée par les différents projets menés, à Serrières, ou encore à Boudry avec l'ouverture prochaine d'une crèche de taille importante». Il rappelle également que suite à un développement significatif ces dernières années, le site de Serrières compte 1500 employés.

Le Conseil communal, qui s'est penché sur cette affaire lors de sa séance hebdomadaire de lundi, «nourrit en premier lieu une pensée émue pour les personnes qui vont perdre leur emploi ainsi que pour leurs familles.» Il rappelle toutefois que sur les 120 postes supprimés, seule une partie le seront par des licenciements. /comm

Votre publicité ici avec IMPACT_medias