Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

La «petite Feuille» de la Béroche victime de faillite

Un hebdomadaire vieux de 120 ans laisse la place à un bimensuel.

01 sept. 2017, 01:35
Anne-Catherine Brocard et Olivier Baillod repreneurs de l'imprimerie de la Beroche avec l'ancienne et la nouvelle version de la "Feuille d'Avis de la Beroche"

Vaumarcus, 18 01 2016
Photo © David Marchon FEUILLE D'AVIS DE LA BEROCHE

Forte de 120 années d’existence, la «Feuille d’avis de la Béroche» n’a pourtant pas passé l’été. La société anonyme éditrice, logée au château de Vaumarcus, a fait faillite en juillet. Un nouveau journal couvrira La Grande Béroche.

«Quand j’ai repris il y a deux ans l’imprimerie de la Béroche (réd: rebaptisée ensuite Béroche Print Graphic-BPG), elle était déjà au bord de la faillite», explique Anne-Catherine Brocard. «Nous avons modernisé le journal et investi dans le numérique pour décrocher de nouveaux marchés, mais cela n’a pas suffi.»

«Des complications»

«Il y a eu des complications avec une employée au tout début de la reprise, puis avec un second employé. Ces deux personnes se sont retrouvées en arrêt maladie et accident durant des mois.» L’ancienne directrice de BPG évoque aussi des «mauvaises surprises» héritées d’avant la reprise, ainsi qu’un loyer et des charges élevées. «Le journal fonctionnait bien, avec un nombre...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias