Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

L'ex-voyer chef 18 mois en prison

Une peine ferme et deux avec sursis dans l'affaire de corruption.

21 avr. 2012, 00:01
data_art_5951879

L'ancien chef de la voirie de Neuchâtel, de nationalité française et réfugié depuis 2008 en Provence, a été jugé par défaut par le Tribunal criminel de Boudry mercredi. La Cour a rendu son verdict hier en fin d'après-midi. Les trois juges ont suivi le réquisitoire du Ministère public et condamné l'ancien chef de service pour corruption passive et gestion déloyale des intérêts publics. Le sexagénaire avait empoché pour plus de 400 000 francs de pots-de-vins (notre édition d'hier).

Il écope de trois ans de prison dont 18 mois ferme et 18 mois avec sursis pendant trois ans. L'ex-responsable de la voirie devra verser plus de 12 000 francs de frais de justice. La Suisse demandera à la France de faire exécuter la peine.

Le président du tribunal Yves Fiorellino a rappelé qu'un fonctionnaire "n'est nullement habilité à s'octroyer un quelconque avantage. Le prévenu s'est lui-même présenté comme un apporteur d'affaires....

Votre publicité ici avec IMPACT_medias