Réservé aux abonnés

Des paysans neuchâtelois servis, des pêcheurs en sursis

Le Grand Conseil neuchâtelois a libéré mardi des millions de francs pour l’agriculture. Les pêcheurs demandent aussi à être mieux soutenus.
01 oct. 2019, 20:54
Des pêcheurs inquiets, mardi, dans la cour du château de Neuchâtel.

Le Grand Conseil neuchâtelois a ouvert, mardi, le porte-monnaie pour soutenir les agriculteurs. Mais ce sont des pêcheurs qui, inquiets pour leur avenir, étaient aux premières loges pour suivre les débats.

«Nous sommes venus en ciré jaune, pas en gilet jaune», a expliqué dans la cour du château Jean-Philippe Arm. Ce pêcheur de Saint-Aubin-Sauges avait fait le déplacement avec une petite dizaine de ses collègues. «On risque tous d’arrêter, mais nous n’allons p...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois