Boudry: contretemps pour le projet d’EMS à la ferme Bellevue

Alors qu’une promesse de vente avait été signée, la commune de Boudry n’a pas encore vendu la ferme Bellevue. Le projet de regrouper plusieurs EMS sur ce terrain n’est cependant pas mort, selon un de ces promoteurs.

25 févr. 2019, 16:08
La ferme Bellevue n'a pas été vendue dans les temps prévus par l'accord entre commune et partenaire du projet d'établissement médico-sanitaire.

Boudry n’a pas (encore?) vendu la ferme Bellevue. Alors qu’une promesse de vente avait été signée avec les promoteurs d’un projet regroupant trois homes sur le site, la transaction n’a pu se faire dans les délais. Le Conseil communal l’a annoncé ce vendredi soir au Conseil général, après que celui-ci a validé cinq crédits pour des assainissements du réseau électrique.

Le projet n’est cependant pas mort, explique le directeur du home les Peupliers, à Boudry, Oscar Fernandez. Il explique le retard pris par des modifications du projet. «Nous avons dû réadapter les chiffres. Mais il n’y a aucune raison de ne pas réaliser le projet.» Ce serait «une question de jour» pour que les feux verts étatique et financier ne tombent. 

Un bâtiment d’une capacité de 60 lits et d’appartements protégés s’élèverait à la place de la ferme Bellevue. Il y serait regroupé les résidents des actuels homes la Chomette, à Chaumont, les Jonchères, à Bevaix et les Peupliers.