Réservé aux abonnés

Acquittée après une condamnation "surréaliste"

06 janv. 2015, 00:01

"Heureusement que vous avez fait opposition à cette ordonnance pénale assez surréaliste" , a déclaré la juge Geneviève Calpini Calame. Devant le Tribunal de police de Neuchâtel, une rentière de l'assurance invalidité a été libérée des préventions de vol et mendicité sur la voie publique. Le Ministère public l'avait condamnée à 30 jours-amende à 30 francs avec sursis pendant deux ans et à une amende de 300 francs.

En juillet dernier à Neuchâtel, cette femme de 46 ans se trouvait dans un magasin d'une grande chaîne suédoise de vêtements. Là où une Italienne s'est fait voler son porte-monnaie con...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois