Littering: le canton de Neuchâtel veut une amende de 100 francs

Pour mieux lutter contre le littering, le canton de Neuchâtel a demandé au Ministère public d’introduire une amende cantonale de 100 francs.
03 sept. 2019, 14:48
Déchets sur les rives du lac de Neuchâtel, au petit matin.

Afin de renforcer la lutte contre le littering, le Conseil d’Etat a annoncé dans un communiqué avoir demandé au Ministère public l’introduction d’une amende tarifée cantonale harmonisée à 100 francs.

En cas de oui, les agents de sécurité communaux et les agents-nature cantonaux auraient tous les deux le droit d'amender les coupables. Le Conseil d’Etat espère ainsi dissuader les personnes qui abandonnent leurs déchets dans les lieux publics au lieu de les jeter dans les poubelles.

En 2016, les Verts’libéraux avaient déposé un postulat dans lequel ils demandaient au Conseil d’Etat d’agir contre cette pratique.

Une lutte à tous les niveaux

En incitant à l’utilisation de vaisselle réutilisable, ou encore en lançant des campagnes de sensibilisation dans les villes du canton, le Conseil d’Etat neuchâtelois lutte contre le littering depuis plusieurs années. Les autorités veulent agir sur plusieurs axes: informations au public, éducation des plus jeunes, et applications des sanctions.

En 2017, Neuchâtel, en collaboration avec seize autres cantons et la Confédération, avait mis en place un site internet dédié au littering et aux solutions existantes pour l’empêcher.

En savoir plus: littering-toolbox.ch

par Adeline Acerbi