Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Licenciements chez Johnson & Johnson, canton de Neuchâtel épargné

09 nov. 2009, 16:32

Les filiales suisses de Johnson & Johnson devraient être peu touchées par les restructurations annoncées au sein de la société pharmaceutique et de produits d'hygiène. Le groupe américain a annoncé la semaine dernière la suppression 7000 emplois dans le monde.

En Suisse, Johnson & Johnson emploie 3100 personnes dans les cantons de Neuchâtel, Schaffhouse et Zoug, indique André Hämmerli, directeur général des sites neuchâtelois, qui emploient 1250 personnes. Selon lui, 15 à 20 licenciements ont été annoncés chez Silag à Schaffhouse, autre filiale du groupe.

Aucune mesure de restructuration n'est dans l'air pour l'instant sur les sites neuchâtelois, spécialisés dans les implants chirurgicaux. Selon André Hämmerli, le plan prévu au niveau mondial va se concentrer sur les divisions pharmaceutiques et les services informatiques.

La direction du groupe américain jugeait inévitables des interventions dans ces domaines précis, a ajouté le directeur neuchâtelois. Selon lui, le ralentissement conjoncturel au niveau mondial a donné le signal de départ de restructurations envisagées depuis plusieurs années. /ats

Votre publicité ici avec IMPACT_medias