Les routes neuchâteloises ont été plus dangereuses en 2012

La police neuchâteloise a enregistré 710 accidents de la circulation en 2012, soit un chiffre 4,4% plus élevé qu'en 2011. Six personnes ont perdu la vie l'an dernier.

22 févr. 2013, 13:36
710 accidents de la circulation ont été enregistrés par la police en 2012. 

Le Locle le 12 avril 2012
Photo R Leuenberger

Pour la première fois depuis 2008, le nombre d'accidents de la circulation sur les routes neuchâteloises a augmenté l'an dernier. La police neuchâteloise a enregistré 710 accidents en 2012, contre 680 en 2011 (+4,4%). Avec 373 blessés, la police enregistre également une légère hausse par rapport à 2011 (352). Mais cette augmentation n'inquiète pas davantage les agents, qui rappellent que les grandes tendances restent à la baisse depuis dix ans, et qu'il n'y a pas lieu de craindre une inversion de tendance. 

Six personnes ont perdu la vie

Par ailleurs, six personnes ont perdu la vie sur les routes neuchâteloises l'an dernier, contre 11 en 2011. En guise de comparaison, 59 personnes se tuaient dans le canton en 1970, alors que le nombre de véhicules en circulation était nettement inférieur à aujourd'hui.

Le nombre d'ivresses au volant est quant à lui en baisse par rapport à 2009 et 2010, et égal à 2011, avec 729 ivresses dénoncées. 87% d'entre elles concernaient des hommes.

Les radars fixes flashent 74000 fois

Lors de contrôles de vitesse par des radars fixes, la police a distribué 74000 amendes d'ordre pour 14 millions de véhicules contrôlés, soit un taux d'infraction de 0,53%. Un taux d'infraction qui bondit à 7% avec les radars mobiles, qui ont donnée lieu à 36000 amendes pour un demi-million de véhicules contrôlés.

Globalement, la police neuchâteloise tire un bilan encourageant des mesures prises en 2011, "qui montrent que le travail de répression et de prévention continue à payer",selon le commandant Pascal Luthi.    

.