Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Les représentants des parents d'élèves du canton de Neuchâtel fâchés contre le Département de l'éducation

Après les deux syndicats d'enseignants neuchâtelois, la Fédération des associations de parents d'élèves du canton de Neuchâtel dénonce la volonté du Département de l'éducation et de la famille de supprimer quatre périodes d'enseignement au cycle 2 de l'école obligatoire.

23 janv. 2017, 17:44
Monika Maire-Hefti face aux enseignants dans la cour du Château, lors de la grève, en novembre. (KEYSTONE/Jean-Christophe Bott)

Le Saen et le SSP-EN ont déjà dit tout le mal qu'ils pensent de la volonté étatique de supprimer, dès la rentrée d'août, les quatre périodes de formation générale au programme des élèves du cycle 2 de l'école obligatoire neuchâteloise. La Fédération des associations de parents d'élèves (Fapen) leur emboîte le pas. 

La Fapen déplore le fait de ne pas avoir été informée par le Département de l'éducation et de la famille. D'autre part, la Fapen craint que cette nouvelle mesure d'économies péjore la qualité de l'enseignement, alors que les parents ont déjà "subi de plein fouet la grève des enseignants", durant laquelle la Fapen a eu l'impression que les élèves étaient "pris en otage". 

Votre publicité ici avec IMPACT_medias