Réservé aux abonnés 10

Les pros de l'impro ont mis le feu

Durant quatre jours, des comédiens francophones se sont affrontés lors de la Coupe du monde de catch-impro, à Neuchâtel. Suisses sacrés champions.
19 janv. 2015, 00:01
data_art_8761983.jpg

VIRGINIE GIROUD (TEXTE)

lucas vuitel

"Les mouettes, je peux les voir venir. Mais quand elles chient, je ne peux pas les éviter." Sur le ring, le Neuchâtelois Noël Antonini joue le rôle d'une Blanche-Neige de jardin regardant le ciel, condamnée à l'immobilité éternelle. Derrière elle, un nain tout aussi figé, Carlos Henriquez, tente désespérément de pousser sa brouette. Et de convaincre la douce Blanche-Neige qu'il n'est autre qu'un grand homme, élégant et raffiné.

De jeudi à hier, des duos d'improvisateurs belge, québécois, français et suisse se sont affrontés au théâtre du Passa...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois