Les Neuchâtelois se compliquent la tâche

Leader de LNA, Union Neuchâtel a battu Boncourt 67-57 samedi soir à la Riveraine, devant 1200 spectateurs. Après un excellent départ, la troupe de Manu Schmitt s'est fait peur jusqu'au bout.

02 nov. 2013, 20:22
Jules Aw (au centre, ici aux prises avec Nicolas Dos Santos, à gauche, et Danilo Mitrovic) a inscrit 11 points pour les Neuchâtelois.

Union Neuchâtel est toujours invaincu cette saison en LNA. Sa victoire face à Boncourt (67-57), dans une Riveraine encore une fois bien garnie (1200 spectateurs), lui permet d’être reçu cinq sur cinq et de rester en tête du championnat. Les Jurassiens n’avaient pas les moyens de brouiller les bonnes ondes neuchâteloises.

Si la rencontre n’a pas atteint des sommets, malgré plusieurs gestes et actions spectaculaires et toujours appréciés du public, elle a montré qu’Union Neuchâtel sait (plus ou moins) gérer sa position de favori. Sans quelques relâchements coupables – quatrième quart perdu 8-16… –, le score aurait pu être plus sévère, et Union aurait pu s’éviter une fin de rencontre un brin tendue quand même, Boncourt revenant à huit longueurs à 4’15’’de la sirène. Sans conséquence toutefois, mais c’est un avertissement à prendre au sérieux.

«Je suis très satisfait d’avoir gagné», souligne l’entraîneur Manu Schmitt. «Nous avons eu le malheur de… bien démarrer (8-0)! Inconsciemment, on pense qu’on arrive, on joue, on gagne. Mais ce n’est pas comme ça. Ce soir, on ne l’a pas payé, mais cela n’aurait pas été une injustice si on avait dû passer à la caisse.»