Les moins de 18 ans réussissent facilement à s'acheter des cigarettes

Depuis le 1er janvier, la vente de cigarettes aux mineurs est interdite dans le canton de Neuchâtel. Malgré cette nouvelle législation, les ventes de tabac n'ont pas baissé.

14 avr. 2015, 15:35
La vente de cigarettes est interdite aux mineurs dans le canton de Neuchâtel depuis le 1er janvier.

Depuis le 1er janvier 2015, la vente de cigarettes est interdite aux mineurs sur l’ensemble du territoire neuchâtelois. Cette mesure figure dans la nouvelle loi cantonale sur la police du commerce. Les jeunes ont-ils pour autant changé leurs habitudes de consommation? «L’interdiction de vendre des clopes aux mineurs ne m’empêche pas de fumer!», témoigne Daniel, 16 ans. «Au kiosque, ça passe ou ça casse:s’ils réclament ma carte d’identité, tant pis. Je tente ma chance au kiosque suivant. Au final, je réussis toujours à m’acheter un paquet. Tous les vendeurs n’appliquent pas la même rigueur dans les contrôles...»

Pas d'impact sur les ventes

Les ventes de cigarettes n’ont pas reculé dans le canton depuis le 1er janvier. Naville, qui détient la majorité des kiosques du canton, confirme que «la nouvelle loi neuchâteloise n’a pas eu d’impact sur notre chiffre d’affaires des produits du tabac dans le canton». La nouvelle loi a-t-elle donc une quelconque efficacité?

Témoignages, réactions et réponses à lire demain dans L'Express et L'Impartial.