Les jeunes votants du Cifom ont rejetté la caisse publique

dans le cadre de l'enseignement de culture générale, les élèves du Cifom, au Locle, avaient la possibilité de voter sur les objets fédéraux du week-end dernier. Leur vote se différencie-t-il de celui des citoyens?

29 sept. 2014, 12:14
Cours sur les votations dans une classe du Cifom.

Le vote en ligne proposé aux classes du Cifom (notre édition du 25 septembre), au Locle, a incité 230 étudiants à se prononcer sur les deux objets fédéraux du week-end dernier.

Sur la caisse publique, les jeunes gens et jeunes filles n'ont pas voté comme les citoyens neuchâtelois, mais comme les Suisses  qui ont dit non à 61,8% . La majorité des votants du Cifom (104, soit 54,7%) a rejeté l'initiative, approuvée par 86 participants (45,3%). Le vote blanc est important (40, soit 17,4%).

Les jeunes votants "pour beurre" ont été un peu moins sévère avec l'initiative sur la TVA que la moyenne suisse (71,5% de non) et même neuchâteloise (69,6% de non), en rejetant le texte par 126 non (62,4%). Le vote blanc est plus faible sur cet objet (28, soit 12,2%).