Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Les initiants demandent le renvoi de la présidente

02 juin 2017, 01:06

Les explications données par l’Hôpital neuchâtelois (HNE) au sujet de ses comptes 2016 et de la vague de démissions et de désistements auquel il fait face (nos éditions de mercredi et d’hier) mettent en colère le GTIH, le Groupe de travail interpartis sur l’hôpital. Dans un communiqué diffusé hier, ce groupement chaux-de-fonnier – à l’origine de l’initiative populaire «pour deux hôpitaux autonomes» – fait savoir qu’il «exige le renvoi immédiat de Pauline de Vos Bolay (réd: présidente du conseil d’administration de l’HNE) et son remplacement par une équipe prête à mettre en place l’initiative et régler les affaires courantes dans l’intérêt de tous.»

Selon le GTIH, le Conseil d’Etat «doit la remplacer par une personne motivée et d’accord de remplir le mandat politique qui lui est confié. Le projet issu de l’initiative est réalisable et viable.» Le groupement chaux-de-fonnier invite «ceux qui ne se sentent pas capables» de remplir ce...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias